Neurosciences en Bretagne : quelles sont les maladies étudiées par cet institut ?

Neurosciences en Bretagne : quelles sont les maladies étudiées par cet institut ?

L’institut des neurosciences de Bretagne est l’un des plus importants de France et l’un des leader de la recherche sur les maladies du cerveau, mais quels sont ses objectifs et quelles sont les maladies étudiées dans cet institut ? Cet article répondra à ces questions.

Objectifs de l’institut de neuroscience de Bretagne

Relativement récent car créé en 2012, l’institut de neuroscience de Bretagne est malgré tout un leader et un pilier de la recherche sur la neuroscience humaine, et cela parce qu’il a été créé par 17 chercheurs et médecins en neuroscience qui ont dès le début posé les objectifs de cet institut, qui sont :

  • Permettre aux chercheurs de finir leurs recherches en Bretagne et faire évoluer la neuroscience.
  • Élever la Bretagne au rang de leader de la recherche en neuroscience et la transformer en pôle des maladies du cerveau.

Le financement de cet institut vient principalement de ses fondateurs mais aussi de nombreux donateurs touchés par les maladies du cerveau, d’ailleurs plus de 700 donateurs ont permis de développer l’institut depuis sa création, et plus de trois millions d’euros ont été collectés.

Neurosciences en Bretagne

Maladies étudiées par l’institut de neuroscience de Bretagne

Par définition, la neuroscience est l’étude scientifique du système nerveux de la molécule jusqu’à l’organe comme le cerveau, et l’institut de neuroscience de Bretagne s’intéresse à beaucoup de maladies répertoriées comme étant maladies du cerveau, dont :

  • Accident vasculaire cérébral (AVC) : les AVCs sont provoqués par des lésions dans les vaisseaux cérébraux, 80 % sont dus à une artère bouchée et 20 % sont dus à un saignement de l’artère, les deux provoquent des déficits neurologiques soudain qui peuvent devenir permanents.
  • Maladie d’Alzheimer : l’Alzheimer est une démence dégénérative, c’est à dire une perte croissante de la mémoire, de la concentration et de la reconnaissance, ce qui handicape grandement la personne qui en souffre la rendant dangereuse pour elle-même et les autres.
  • Dépression : la dépression est un trouble psychologique et neurologique, et elle est jugée parmi les maladies les plus invalidantes pour les personnes qui en souffrent et qui n’arrivent pas à s’en sortir.
  • Epilepsie : l’épilepsie est une maladie de plus en plus courante, mais l’institut de la neuroscience de Bretagne s’intéresse surtout aux crises spontanées, c’est à dire qu’elles ne sont pas causées par la consommation de produits toxiques (alcool, drogues, médicaments, etc).
  • Maladie de Parkinson : tout comme l’Alzheimer, la maladie de Parkinson est aussi une maladie dégénérative et ses causes restent à ce jour inconnues, même si beaucoup s’y intéressent dont l’institut de la neuroscience de Bretagne.

Related Post