Assurance voiture sans permis : qu’est-ce qu’une voiture sans permis ?

Il existe aujourd’hui des voiturettes qui peuvent se conduire sans permis. Plus design et plus modernes que les anciens modèles, ces petites voitures possèdent leurs propres caractéristiques :

  • Leur vitesse ne peut dépasser 45 km/h ;
  • Ne possèdent qu’une seule plaque d’immatriculation à l’arrière ;
  • Il lui est interdit de circuler sur l’autoroute et les voies rapides.

Il y’a deux catégories de personnes pouvant conduire sans permis ces voiturettes:

  • Les personnes nées avant le 1er Janvier 1988, peuvent les conduire sans permis ni BSR (Brevet de Sécurité Routière) ;
  • Les personnes nées après le 1er Janvier 1988, qui ont au moins 14 ans peuvent les conduire si elles possèdent le BSR.

Assurer une voiture sans permis

Tout comme les voiture classiques, les voiturettes sans permis doivent être assurées, car c’est des véhicules à moteurs tout comme les autres voitures terrestres et les motocycles.

L’assurance auto est donc obligatoire pour ce genre de véhicules et les compagnies d’assurances adorent assurer ce genre de voitures car elles sont rarement impliquées dans des accidents graves.

L’assurance minimale pour les voitures sans permis est la formule au tiers appelé aussi responsabilité civile. Quelque soit l’assurance que vous choisissez pour votre voiturette, il est conseillé d’insérer dans le contrat avec votre assureur les garanties suivantes :

  • Vol et incendie ;
  • Bris de glace ;
  • Garantie dommages ;
  • Garantie personnelle du conducteur en cas de dommage corporel.

Le prix de l’assurance VSP ( voiture sans permis) peut varier selon différents critères :

  • Profil du conducteur ;
  • Type de véhicule ;
  • Lieu de résidence ;
  • Lieu de stationnement du véhicule.

C’est ainsi que votre compagnie d’assurance vous facture son service, suivant un barème.

Assurance voiture sans permis : tarifs

Il existe bien une différence entre l’assurance d’une voiture classique et celle d’une VSP, pour la simple raison que cette dernière est moins impliquée dans des accidents graves et que sa vitesse est limitée à 45 km/h, et aussi parce qu’elle n’a pas accès aux autoroutes et voies rapides.

Ce qui fait qu’un contrat moyen d’assurance pour une VSP vous coûtera environ 600 €; par an soit 50 €; par mois.

Pour une assurance au tiers par exemple elle vous coûtera 48 €; à 55€; par mois.

Sauf si vous choisissez d’assurer votre voiture en tous risques, la compagnie va vous facturer un peu plus cher bien sur.

Il y’a des sites spécialisés sur internet qui vous offrent la possibilité de comparer les offres des différentes compagnies pour votre VSP, et ces même sites vous promettent jusqu’à 50 % d’économies sur votre contrat grâce à leur comparateur.

Related Post